Guide d’entretien textile: Lin – SANNA Conscious Concept

Ce guide d’entretien du lin vous aidera à mieux comprendre ce tissu de base et à savoir comment prendre soin de votre linge d’été sur le long terme. Le lin est le tissu léger et aéré que nous aimons porter pendant les chauds mois d’été pour rester au frais, et ce depuis des milliers d’années. En fait, c’est aux Égyptiens que nous devons la création de ce merveilleux textile.

 

 

HISTOIRE

Le lin est l’un des textiles les plus anciens du monde. La fabrication du lin remonte à plusieurs milliers d’années. Des fibres de lin teintes ont été trouvées dans une grotte préhistorique en Géorgie, ce qui prouve que des tissus de lin tissés à partir de lin sauvage étaient utilisés il y a environ 36 000 ans. Dans l’Égypte ancienne, le lin était utilisé pour la momification et pour les linceuls funéraires car il symbolisait la lumière et la pureté ainsi que la richesse. Il était tellement apprécié dans l’Égypte ancienne qu’il était parfois utilisé comme monnaie d’échange. 

Le lin est un type de textile fabriqué à partir des fibres de la plante de lin. Le lin destiné à la production de fibre est majoritairement produit en Europe occidentale (la France est le leader mondial). La fibre de lin est chimiquement similaire au coton, mais elle est plus solide, plus rigide, plus résistante à la lumière du soleil et sèche plus rapidement. 

 Fait amusant : Saviez-vous que le billet de banque américain est composé de 25% de lin ? (Les 75 % restants sont en coton).

 

PRODUCTION

De la plante de lin à la robe d’été, de nombreuses étapes sont nécessaires pour produire le lin tel que nous le connaissons. Voici le processus en cinq grandes étapes :

  1. La plante de lin est plantée au printemps et après environ 90 jours, les feuilles se fanent, la tige jaunit et les graines brunissent, indiquant qu’il est temps de récolter la plante. 
  2. Après la récolte, les fibres doivent être libérées de la tige de la plante, dans un processus appelé “rouissage”. 
  3. Après le rouissage, on presse les plantes de lin et on les laisse sécher avant de les soumettre au processus de broyage. Afin d’écraser les tiges décomposées, elles sont envoyées dans des rouleaux cannelés qui brisent la tige et séparent les fibres extérieures qui seront utilisées pour fabriquer le lin.
  4. Les longues fibres de lin sont passées dans des machines appelées écarteurs, qui combinent les fibres de même longueur.
  5. Le lin est ensuite acheminé vers des séchoirs, et lorsque le fil est sec, il est enroulé sur des bobines pour le tissage ou sur des bobines de fil de poids variable. 

 

DURABILITÉ ET BIEN-ÊTRE ENVIRONNEMENTAL

La plus grande préoccupation environnementale du lin est constituée par les produits chimiques utilisés dans le processus de rouissage. Ces produits chimiques doivent être neutralisés avant d’être rejetés dans les réserves d’eau, et parfois ils ne le sont pas. Les tiges, les feuilles, les cosses de graines, etc. sont des matières organiques naturelles et ne sont pas dangereuses, sauf si elles sont imprégnées d’une grande partie des produits chimiques laissés par le processus de rouissage. Il existe des méthodes plus durables pour le rouissage, mais elles ne sont pas aussi répandues (encore !). 

Contrairement à ce que l’on peut penser, c’est la phase d’utilisation d’un vêtement en lin qui peut avoir l’impact le plus important sur l’environnement. Selon un rapport de 2008 de la Confédération européenne du lin et du chanvre (CELC), près de 80 % de la consommation d’énergie et d’eau du lin provient du lavage et du repassage du vêtement. La culture du lin nécessite peu, voire pas du tout, de pesticides et d’engrais chimiques. En fait, le lin se rapproche souvent de la norme biologique sans même essayer. Il nécessite beaucoup moins d’engrais et de pesticides que le coton, mais tout de même un peu plus que le chanvre.

 

ENTRETIEN

Le lin n’est pas un tissu que l’on porte toute l’année, mais les conseils suivants aideront ce favori saisonnier à rester frais dans notre garde-robe pour les années à venir.     

  1. Lavez toujours vos vêtements en lin au cycle délicat de votre machine. Évitez de les laver à l’eau froide ou très chaude, l’eau tiède étant préférable. Le lin peut rétrécir si l’eau est trop chaude !
  2. N’encombrez pas la machine à laver avec trop d’articles à la fois. Cela peut tordre ou déformer le tissu en lin.
  3. Si vous lavez des vêtements en lin à la main, n’effectuez qu’un léger mouvement d’agitation – ne tordez pas et ne frottez pas le tissu. Le lavage à la main est recommandé pour les vêtements qui ne sont pas très sales ou pour les tissus en lin dont le tissage est lâche. Ce tissu pourrait être plus facilement endommagé lors d’un lavage en machine.
  4. Essayez toujours de faire sécher vos vêtements en lin à l’air libre et à plat. Les cintres ou les pinces à linge peuvent créer des marques sur le tissu, et peuvent également faire perdre au vêtement sa forme originale.
  5. Nous aimons les plis naturels du tissu en lin, mais si vous aimez repasser vos vêtements en lin, assurez-vous qu’ils sont encore humides avant de commencer.

 

 

TÂCHES

Les vêtements en lin nécessitent moins de lavage et à des températures plus basses que les vêtements fabriqués à partir d’autres fibres. Mais si vous renversez accidentellement quelque chose sur votre vêtement préféré et que vous devez vous débarrasser d’une tache, ces conseils pratiques vous permettront de retrouver vos vêtements comme neufs en un rien de temps.

VIN

Mélangez à parts égales du détergent pour vaisselle et du peroxyde d’hydrogène. Versez le mélange sur la tache et laissez-le pénétrer. Vous devriez voir la tâche s’estomper presque immédiatement. Une fois que vous avez laissé le mélange pénétrer dans la tache, lavez le vêtement normalement.

CAFÉ ET CHOCOLAT

Frottez la tache avec du détergent à lessive liquide et un peu d’eau froide. Laissez la tache fraîche reposer pendant trois à cinq minutes. Vous pouvez la laisser reposer plus longtemps, mais ne la laissez pas sécher. Pour les vieilles taches de café, vous devrez faire tremper le vêtement dans l’eau après l’avoir frotté avec le détergent liquide.

GRAISSE

Utilisez une serviette en papier sèche sur la zone concernée pour absorber l’excès d’huile. Important : Agissez rapidement – plus tôt vous remarquerez la tâche, plus il sera facile de l’éliminer avec succès. 

  • Prenez une brosse à dents à poils souples et commencez à frotter la tache recouverte de liquide vaisselle. Frottez doucement en faisant des mouvements circulaires avec un peu de pression. Cela aidera le savon à pénétrer plus profondément dans le tissu. Une fois que vous avez effectué ces étapes, laissez vos vêtements pendant 30 minutes pour permettre au savon de les pénétrer.
  • Rincez soigneusement la zone tachée à l’eau claire pour éliminer le savon, puis lavez le vêtement comme vous le feriez normalement.

 

Essayez notre savon détachant au bicarbonate pour soigner les petites taches de tous les jours !

 

Nous aimerions entendre vos pensées